Témoignages d’anciens étudiants

↔ Retour page d’accueil

  • Julien DOHAN (ECS2 en 2016, intègre EM Lyon en cube)

J’ai passé 3 ans dans ce lycée car j’ai choisi de « cuber » car les résultats que j’ai obtenus au concours ne me satisfaisaient pas. On me demande souvent pourquoi je n’ai pas changé d’établissement pour cuber (ce que de nombreux élèves font). Et bien, j’ai choisi de rester à Schweitzer car les professeurs que j’avais étaient vraiment excellents et, durant chaque année que j’ai passée dans ce lycée, je n’ai cessé de progresser. De plus, comme il y a vraiment peu d’élèves par classe (une vingtaine), les professeurs ont un bien meilleur suivi sur nos résultats et nous connaissent mieux en quelque sorte. C’est un élément très important car cela change complètement la manière dont on vit la prépa. Si vous souhaitez faire une prépa dans un bon esprit (pas l’esprit compétitif qu’on peut trouver dans d’autres lycées), entouré d’une équipe de professeurs très qualifiés et étudier dans des conditions optimales (je rappelle que le fait d’être 23 et non 45 dans une classe change tout), n’hésitez pas, allez au lycée Schweitzer !!

  • Adil CHAUDHRY  (ECS2 en 2015, intègre HEC en carré)

« J’ai choisi sans trop d’hésitation le lycée Albert Schweitzer pour effectuer ma prépa ECS. La proximité du lycée a été la raison principale de ce choix, et pour plusieurs raisons, je n’ai jamais eu à regretter cette décision. Tout d’abord, peu importe l’école que vous souhaitez intégrer, l’équipe pédagogique de qualité que vous côtoierez au lycée Albert Schweitzer mettra tout en place pour que vous puissiez atteindre votre objectif. Vous trouverez de plus une ambiance très plaisante et vous ferez sans aucun doute de belles rencontres durant les 2 (ou 3) années que vous y passerez. »

  • Lycia SADOU (ECS2 en 2014, intègre Montpellier Businee Scholl en carré)

Je me suis décidée à faire une classe préparatoire en deux ans après avoir passé les concours de médecine. .Je n’étais pas sûre de ce que je voulais faire, si ce n’est que c’était en rapport avec le « commerce » ou la « finance ». Mon projet n’était pas très précis mais je me suis dit que la prépa était une voie royale pour les grandes écoles. J’espérais aussi pouvoir bénéficier du soutien et de l’encadrement des professeurs pour m’épauler et me guider. Je n’ai pas regretté mon choix. C’était difficile avec une masse de travail conséquente mais le contenu était vraiment intéressant. J’ai pu compter sur l’aide et la disponibilité des professeurs, ainsi que des autres étudiants chaque fois que j’ai été en difficulté. La prépa nous prépare bien aux concours écrits et aux épreuves orales. C’est une expérience enrichissante qui nous fait acquérir maturité et rigueur, des qualités très appréciées une fois en école puis dans la vie active. 

  • Dhoha EL HAFA (ECS2 en 2013, intègre Toulouse BS en carré)

« Après le bac, je ne savais pas trop ce que je voulais faire. Tout ce que je savais, c’est que je voulais voyager et parler plusieurs langues. J’ai donc choisi la classe préparatoire pour les écoles de commerce. C’est une filière assez générale pour découvrir qui tu es et ce que tu veux faire en apportant de bonnes bases dans toutes les matières et les compétences utiles à ton cursus scolaire: une bonne culture générale, un esprit de synthèse, une ouverture d’esprit et surtout une ouverture au monde. En école de commerce, tu as ensuite la possibilité de t’orienter sur une carrière à l’étranger (stages, VIE, universités partenaires) ou de profiter d’un réseau d’anciens élèves très solidaire.  A Schweitzer, les professeurs sont là pour t’aider. Il ne s’agit pas uniquement de foutre la pression. C’est une prépa où les professeurs tâchent vraiment de t’accompagner et de te donner les outils pour accomplir tes objectifs ».

Un lycée pour réussir