Arts plastiques

Dans le cadre de l’option spécifique et facultative d’Arts plastiques en terminale ,  les incitations pour la pratique sont toujours en relation avec les programmes de culture artistique et volontairement « ouverte » pour permettre aux élèves de choisir une technique et d’élaborer leur propre démarche.

Un carnet de croquis est tenu toute l’année et il permet d’élaborer des recherches constructives pour l’élaboration du dossier plastique qui sera présenté au bac ou aux écoles d’art.

Certains élèves ont utilisé le médium photographique , soit comme pratique spécifique soit pour rendre compte d’un volume , d’une oeuvre éphémère ou in situ.

Le premier artiste étudié dans l’option spécifique , est Auguste Rodin , grand sculpteur et dessinateur de la fin du XIX et du début du XXème.

La grande modernité de son oeuvre a permis aux élèves de questionner le mouvement , le corps fragmenté et l’inachevé.

L’incitation  » Dire le mouvement dans une réalisation qui s’inspire de la danse » a généré des recherches photographiques mais aussi plus sculpturales , par le modelage.

Amèle K. Autoportrait « Dansé »

Donyah F. Modelage corps en torsion.

Une autre notion importante chez Rodin , qui lui vient de son amour pour les antiques , est le » fragment du corps qui prend valeur du tout. »

Amel K

« La mode est leur atelier » est une autre partie du programme de Terminale , autour des notions de métissage , de local et d’universel , de mondialisation de l’art.

« Hybridation » est une incitation qui rentre dans cette démarche.

Sophie Gourhand, professeur d’arts plastiques

Nina Z, mi ange, mi-démon

Le parc du savoir et de l'éducation