Actualités des prépas littéraires 2018-2019

Retour page d’actualités

Les hypokhâgneux aux Archives nationales

Début juin et après leur concours blanc, les étudiants de 1ere année terminent leur formation en histoire par un atelier de recherche aux Archives nationales sur des fonds d’archive en rapport avec leur dernier question de cours « Culture de masse et société en France, années 1860-1939 » : cafés-concerts, presse et journalistes, radiodiffusion. Par binôme, ils ont dépouillé un à deux cartons Cauchard pendant une journée et demi et préparer une restitution orale de leurs travaux. La dernière demi-journée fut consacrée à la visite guidée du site de Pierrefitte-sur-Seine, le plus grand centre d’archives d’Europe, et à la découverte des métiers de l’archivistique.

Admissibilités aux concours des grandes écoles

Félicitations à l’étudiant sous-admissible à l’ENS Lyon et à celui admissible au Celsa ! Félicitations aux 8 étudiants admissibles aux écoles de commerce, dont un bi-admissible à Grenoble EM et Audencia, à Néoma, Kedge et Toulouse BS ! Félicitations à notre ancienne étudiante admissible à l’agrégation de lettres classiques !

Rencontre avec Valérie Schram, enseignante-chercheuse au Collège de France

Le 12 avril 2019, Valérie Schram, agrégée de lettres classiques et autrice d’une thèse en papyrologie grecque intitulée L’arbre et le bois dans l’Egypte gréco-romaine, a présenté sa discipline ainsi que l’objet de ses recherches devant des lycéens et étudiants du lycée. Les papyrus ont été découverts en quantité très importante en Egypte. Les plus anciens remontent à la civilisation pharaonique et leur usage s’est prolongé lors de l’arrivée des Arabes. La papyrologie, qui étudie les papyrus mais aussi les tablettes et les ostraca, dispose donc d’un matériau de recherche à la fois énorme et varié, puisqu’il comprend aussi bien des textes littéraires, que des documents administratifs, des formules magiques, des lettres privées, des cahiers d’écolier… Après quelques explications techniques sur l’objet-payrus et quelques précisions sur la langue grecque que l’on peut y lire, Valérie Schram en est venue à son sujet de recherche : en travaillant sur des textes documentaires (textes de lois, archives administratives…), elle a montré comment à partir de l’époque hellénistique, les souverains et ministres avaient mené une politique volontariste de mise en valeur des grands domaines par la plantation d’arbres et l’exploitation raisonnée de la ressource.

Conférence de géographie en khâgne

Géographe à l’IFSTTAR et spécialiste de la conteneurisation, Antoine Frémont, est venu présenter au Raincy le lundi 18 février, dans le cadre du programme de khâgne sur les littoraux dans le monde, un exposé de deux heures sur le sujet suivant : « Transports maritimes, ports, métropolisation et mondialisation ». Le diaporama de la conférence, fort documenté, met en valeur les liens étroits entre les échanges maritimes et la concentration des hommes et activités économiques sur les littoraux à l’échelle mondiale.

Classement L’Etudiant 2019 : les prépas littéraires du LAS en progression !

Dans son dernier palmarès des prépas LSH, catégorie « Valeurs sûres », L’Étudiant classe les CPGE littéraires du Lycée Albert Schweitzer au 20e rang sur 78 établissements à l’échelle nationale. Avec un gain de quatre place par rapport au classement 2018, cette distinction met en valeur la qualité de la formation proposée aux étudiants d’hypokhâgne et de khâgne, ainsi que les bons résultats en termes d’intégration large dans les grandes écoles recrutant sur les concours de la BEL, de la BCE et d’Ecricome. Notre prépa est ainsi la mieux classée de toute l’académie de Créteil, devant notamment quelques grands lycées parisiens.

A la découverte de Venise

Le voyage d’étude a conduit cette année, à la mi-décembre, les classes d’hypokhâgne et de khâgne jusqu’à Venise. Sous des cieux changeants, du soleil éclatant aux brouillards inquiétants, les étudiants ont arpenté la Sérénissime à pied ou en vaporetto et ont pu découvrir ses différentes facettes. Les visites étaient particulièrement orientées vers les trésors architecturaux de la place saint-Marc et les chefs-d’œuvre de Bellini, Carpaccio, Giorgione, Titien ou Tintoret, découverts au musée de l’Accademia, dans les scuole et dans les églises de la ville. Des exposés d’élèves, présentés sur site, ont aussi permis d’approfondir la connaissance de l’histoire et de la géographie des cités de la lagune, de quelques figures littéraires ou musicales ou encore de certaines réalités de la vie quotidienne. Le plaisir de l’érudition était ainsi soutenu, cette année encore, par celui de la découverte de terrain.

Rencontre avec Jean Rolin, écrivain et journaliste

Bien qu’habitué des lointains et des zones de crise, c’est dans le cadre serein de l’élégant CDI tout juste achevé que l’écrivain et journaliste Jean Rolin s’est installé durant quelques heures, au lycée Albert Schweitzer, le 29 novembre dernier, pour dialoguer avec les étudiants de khâgne et d’hypokhâgne. L’auteur s’est prêté de bonne grâce au jeu des questions des élèves et de leurs professeurs. Les enjeux de la représentation d’une part et de la politique d’autre part, au programme du cours de littérature en khâgne, motivaient cette rencontre, qui a permis d’aborder des sujets variés. A travers les romans et récits, en particulier le récent Traquet kurde mais aussi La Clôture (respectivement P.O.L. 2017 & 2002), il s’est agi de caractériser le travail de l’écriture : cette « musique de la phrase » que cherche l’écrivain, les visions qu’il s’efforce d’offrir, les modalités de sa présence, ses avatars dans l’œuvre. Jean Rolin a également été interrogé sur le travail de journaliste, les difficultés de l’exercer dans le monde d’aujourd’hui. Il a évoqué son propre rapport de lecteur à la littérature. L’auditoire a ainsi découvert un homme de culture, aux avis éclairés ; une personnalité attentive et drôle. Une figure d’auteur, en somme, dont le CDI est impatient d’accueillir bientôt la dernière publication, Crac (P.O.L., janvier 2019).

Rencontre avec Sarah Rey, maître de conférences d’histoire à l’Université de Valenciennes

Au carrefour de la culture classique, des langues anciennes et de l’histoire antique, la conférence de Sarah Rey l’après-midi du mardi 27 novembre a réuni khâgneux et hypokhâgneux, ainsi que les élèves hellénistes et latinistes du lycée. C’est dans une salle comble que Sarah Rey a présenté son parcours académique, de la prépa littéraire au post-doctorat, ainsi que l’organisation et le fonctionnement de la recherche universitaire aujourd’hui. L’essentiel de l’exposé a porté sur sa recherche concernant les larmes dans la Rome antique, objet d’histoire à la fois anthropologique, culturelle et politique. A la suite de cette conférence, les questions furent nombreuses de la part des élèves et étudiants qui ont appris à considérer autrement les pleurs antiques.

Rencontre avec Matthieu Garrigou-Lagrange, journaliste à France Culture

Les étudiants des prépas littéraires, ainsi que plusieurs élèves de terminale littéraire, ont rencontré, l’après-midi du vendredi 27 septembre, Matthieu Garrigou-Lagrange, animateur et producteur de l’émission littéraire radiophonique La Compagnie des auteurs diffusée sur France Culture. Durant cet échange, le journaliste a commenté l’émission consacrée au style poétique de  Louis Aragon, au programme du concours de la BEL 2019, avant de présenter le travail de l’animateur et producteur dans le monde de la radio, puis la place et les spécificités de France Culture dans le paysage radiophonique français. Les étudiants ont été passionnés par le métier de journaliste, la technique de l’entretien et le contenu des émissions.

Plongée dans la civilisation américaine d’hier et d’aujourd’hui

L’après-midi du mardi 18 septembre, les hypokhâgneux et d’autres étudiants des prépas du lycée ont assisté à la projection du film BlacKKKansman du réalisateur américain Spike Lee. Un film historique et policier, une comédie proposant une réflexion politique décalée sur la société américaine d’hier et d’aujourd’hui. De quoi (re)découvrir un réalisateur talentueux et penser la civilisation américaine contemporaine.

Journée d’intégration 2018 au Château de Fontainebleau

Le vendredi 14 septembre, sous un soleil radieux, khâgneux et hypokhâgneux, rassemblés par groupes, ont appris à se connaître en visitant le château de Fontainebleau, ses parcs et jardins. La matinée fut studieuse par la découverte des salles et trésors du château, ainsi que par les communications proposées par six professeurs sur les visions littéraires de l’amour, la métaphysique du corps ou encore Napoléon III à Fontainebleau. Autant de thèmes en rapport avec les programmes du concours. L’après-midi fut plus ludique par un rallye-photo par équipes : les étudiants ont été invités à répondre à des questions en observant les œuvres et détails architecturaux le long d’un itinéraire précis traversants les jardins. De quoi tisser des liens entre étudiants des deux années.

Goûter d’intégration entre khâgneux et hypokhâgneux

Au terme de la semaine de rentrée, khâgneux et hypokhâgneux ont organisé et partagé un goûter commun le vendredi 7 septembre. A partir d’un questionnaire rempli par les étudiants de première année, les étudiants de deuxième année sont allés à leur rencontre et ont pu leur donner des conseils en matière de travail personnel ou encore des éclairages sur les différents enseignements de l’hypokhâgne. Un moment agréable avant la plongée dans une nouvelle année pour les préparationnaires.

 

Un lycée pour réussir